un potager comme laboratoire

Non pas un atelier de fabrication, ni un Fablab, mais plutôt un jardin à ciel ouvert pour nos demains numériques…

Comment poétiser nos lendemains appareillés ? Avec ce projet, nous interrogeons ce qui est en train de changer. Nous questionnons ce qui nous pousse, à planter/ à créer, à tailler/ à copier-coller, à compiler/ à composter… La machine et le numérique nous mettent à distance du monde physique, de nos corps. Il nous importe d’éprouver à nouveau ces gestes, de les retrouver, d’enterrer des graines, de marcher pieds nus dans la terre, de se planter là, de prendre soin, de prendre le temps, de regarder pousser… Il nous importe d’endurer la difficulté à vivre de ses propres fruits, à s’en nourrir. Il nous importe de se mettre dans la peau du jardinier.

Un désir de jardin potager… et partagé, secret et intérieur.

Ce projet artistique et culturel est un processus de création ouvert sur le monde rural et végétal. Il s’agit pour Dydlo de créer de toutes pièces un « potager numérique »… d’imaginer des expériences artistiques entre végétal et électronique, entre réel et virtuel, entre le monde du vivant et celui des objets, entre environnement et technologie, entre arts et cultures. Une rencontre des opposés qui s’attirent…

L’idée de potager est ici un thème et un support de recherche… Il s’agit d’observer le jardin et les végétaux, la main de l’homme dans la terre, la lenteur, le climat et de transposer ces images au monde de l’image et du numérique, d’inventer de nouveaux espaces imaginaires, des interstices… Il est aussi question d’hybridation entre monde vivant et monde des objets, question de boutures et d’expériences…

Dydlo imagine ici un concept à tiroirs… Un objet artistique mobile et modulable (le coeur du projet) qui pourra, tour à tour, être une oeuvre artistique, une plate-forme pédagogique, un bureau de collecte de mémoires, un espace scénique, un laboratoire, un atelier de fabrication (FabLab), un espace d’expression, un outil de recherche, un jardin à cultiver, un atelier d’écriture, un musée vivant, une imprimerie, un cabinet de curiosités, une serre numérique, une maison d’édition…

Autour du “potager numérique”, Dydlo propose une programmation de formes artistiques et numériques : résidences, ateliers, performances, soirées numériques, débats, projections, expositions, formations… Et pour cela, le collectif s’intéresse plus particulièrement à : l’impression 3D, l’interaction temps-réel, la danse in-situ, le jardinage, la numérisation des mémoires orales, le glitch, les interfaces végétales, l’open-data, le concept de ruralité numérique, le nomadisme, les enjeux environnementaux, la citoyenneté, les plantes rares et anciennes, arduino et hardware open-source, la sauvegarde du monde agricole…

Laissez un commentaire

Votre email ne sera pas diffusé

Des Yeux Dans Les Oreilles c'est un collectif d'artistes indisciplinés qui se risquent à imaginer des choses, loin des cercles concentriques des métropoles, entre potager et culture numérique, entre poésie et données binaires, entre réel(s) et imaginaire(s)...